Célibataire et échangiste ? Laura témoigne !

Ils vont voir ailleurs, mais ne le cachent pas. On pourrait penser que ce n’est pas correct, et même un peu bizarre, de partager sexuellement son partenaire avec un(e) autre. Mais on estime à des milliers, voire des centaines de milliers, le nombre de gens qui considère ce style de vie normal. Vous n’avez d’ailleurs pas besoin d’être en couple, il existe des célibataires échangistes, comme Laura, 27 ans, que nous avons interviewée. Elle ne comprend pas que ce soit encore un sujet tabou en 2017.

# Merci d’avoir souhaité faire cette interview ! Qu’est-ce qui vous a poussé à vouloir partager votre vie privée avec nos lecteurs ?

J’ai remarqué que beaucoup de gens trouvaient ce style de vie bizarre, mais qu’ils étaient secrètement curieux d’en savoir plus. Et on fait encore face à des préjugés, du genre : c’est sale, il s’agit juste de plans culs, et il faut être une cochonne pour avoir envie de faire ça.

Je pense que les gens ne devraient pas porter de jugements trop rapidement, et c’est pour cela que j’aimerais partager mes expériences et mon avis sur votre blog. J’espère ainsi pouvoir faire reculer un peu ce tabou, et faire comprendre que l’échangisme est un style de vie basé sur le respect, l’amitié, la convivialité et l’intimité.

# Pour celles et ceux qui ne savent pas trop ce qu’est l’échangisme, expliquez-nous.

Pratiquer l’échangisme, c’est bien plus que simplement partager des partenaires sexuels. Vous vivez ensemble, ou seule comme moi, une aventure érotique. Et la façon dont vous le faites est totalement libre. La plupart des échangistes se rendent dans un sauna ou dans un club pour se rencontrer. Dans ces endroits, vous avez la possibilité de regarder comment réaliser vos fantasmes et repousser vos limites. Vous pouvez le faire avec un autre homme ou une autre femme. Mais aussi avec un couple ou en groupe. Vous faites vraiment ce que vous voulez.

Et il ne s’agit vraiment pas juste d’un plan cul. Par exemple, pour ma part, je peux ne pas aller plus loin que les préliminaires. Je ne vais pas toujours jusqu’à la pénétration.

 

# Comment avez-vu su que ce style de vie était fait pour vous ?

Tout a commencé avec un homme avec lequel je discutais sur un site de rencontres. Après quelques échanges en ligne, il m’a tout à coup demandé si j’étais célibataire… Heu, ce n’était pas la raison pour laquelle je m’étais inscrite sur ce site ? Très surprise, j’ai d’abord pensé couper court, mais il avait piqué ma curiosité. Il m’a avoué qu’il vivait avec quelqu’un, mais qu’il pratiquait l’échangisme avec sa petite amie. Il avait cru que ça me plairait peut-être et voulait me proposer un rendez-vous. J’ai enfilé mes talons, on a bu un café ensemble et j’ai pu découvrir ce qui se cachait derrière la notion d’échangisme. Aujourd’hui, six mois après, j’en suis sûre : ce style de vie est fait pour moi !

# Vous dites ne pas vouloir étaler votre orientation sexuelle échangiste. De quoi avez-vous peur en vous montrant ouverte sur ce sujet ?

Je considère qu’il s’agit de ma vie privée et je préfère ne pas le crier sur tous les toits. Non seulement parce je trouve ça normal de garder certaines choses pour moi, mais aussi et surtout parce que ça reste un sujet tabou.

Je n’ai pas envie de devoir me justifier sur mes choix, et au final, ça ne révèle en rien ce que je suis vraiment. Et c’est le genre de sujet pour lequel on vous colle vite une étiquette. Tout ce qui a un rapport avec le sexe est considéré bizarre pour de nombreuses personnes. Mais c’est idiot, non ? C’est pourtant comme ça qu’on vient au monde…

 

# Où aimez-vous rencontrer d’autres échangistes ?

Presque toutes les semaines, je me rends au moins une fois dans un sauna érotique. En plus de l’excitation et du moment de plaisir, je me fais toujours de nouveaux amis, avec lesquels je discute aussi ‘tout habillée’. Je vais aussi de temps en temps dans un club ou une fête.

Petit conseil pratique pour celles et ceux qui veulent tester l’échangisme pour la première fois : vous pouvez vous créer un profil sur SDC ), un site internet de rencontres entre échangistes. Je m’y connecte régulièrement pour chatter et échanger par mail avec d’autres personnes. Vous y retrouvez aussi un agenda des fêtes (privées) et des soirées en club.

# Entrer pour la première fois dans un club échangiste ne nous semble pas si facile. Des conseils ?

Tout d’abord, rien ne vous sera imposé. Le règlement est strict, et chacun respecte les autres et leurs limites. Pour moi, c’est comme n’importe quelle soirée. Comme dans un bar, on peut par exemple discuter de tout et de rien avec les autres et rire dans une ambiance détendue. Si c’est la première fois, vous pouvez parfaitement passer la soirée à regarder. De nombreux clubs vous proposeront une visite des lieux pour vous mettre plus facilement à l’aise.

# Qu’aimeriez-vous dire à nos lecteurs ?

Si l’échangisme vous intéresse (avec ou sans partenaire), faites des recherches sur google pour en savoir plus. Si vous êtes en couple, parlez-en ensemble et explorez cet univers érotique ! Et si vous êtes prêt(e) à sauter le pas, c’est tout un monde passionnant et très excitant qui s’ouvrira à vous !

Je vous souhaite beaucoup de plaisir !

Votre commentaire

Back to top