Ejaculation précoce : oh, déjà fini ?

Un sujet moins tabou

Ejaculation précoceLe Centre allemand d’information sur la sexualité et la santé (l’ISG) a récemment attiré l’attention sur le problème de l’éjaculation précoce outre-Rhin avec une campagne d’affichage pour s’adresser au plus grand monde. Jusque là, ce n’était vraiment pas un thème que l’on aimait à aborder (surtout pas les hommes…). Et pourtant, selon l’ISG, un cinquième d’entre eux sont concernés.

Les causes peuvent être multiples : à commencer par l’alcool, la fatigue, une libido en berne, mais aussi des problèmes de santé plus graves.

Quand parle-t-on vraiment d’éjaculation précoce ?

Réponse : lorsqu’elle se produit avant ou pendant l’introduction du pénis à l’intérieur du vagin. Les hommes qui rencontrent ce problème n’ont pas le contrôle de leur orgasme, et ne sont pas en mesure de le retarder.

En en parlant, en étant pris au sérieux, beaucoup d’hommes pourront être soulagés. Ce n’est qu’en discutant des choses ouvertement que l’on peut y trouver une solution. Souvenez-vous de la petite pilule bleue : les dysfonctionnements érectiles sont devenus du jour au lendemain un thème dont on pouvait parler. Et soudain, des millions d’hommes avaient, très officiellement, des problèmes d’érection.

A savoir

La durée moyenne avant l’orgasme chez un homme est de 3 à 6 minutes. Mais il y a aussi des jours où les choses vont nettement plus vite. Tout cela est parfaitement normal ! On vient tôt, tard, parfois pas du tout. Le membre est parfois debout comme un I, ou un peu moins, ou pas du tout. Oui, certains hommes sont parfaitement maîtres de leur corps et peuvent retarder leur orgasme pendant ce qui semble être une éternité. Mais pour être honnête : ils sont l’exception plutôt que la règle.

Conseil

Nous ne devrions pas considérer comme un problème tout ce qui sort d’une norme donnée. Dans le cas contraire, tous ceux pour qui tout ne fonctionne pas toujours à 100% se sentent concernés. Et puis l’amour n’est pas une question de chronomètre…

Eve.

 

Votre commentaire

Back to top