Polyamour – Oui, je suis amoureux(se) de plusieurs personnes !

Il existe toutes sortes de relations amoureuses. On peut vivre séparément ou ensemble, être fidèles ou libres, s’aimer à distance… L’amour peut prendre différentes formes. Mais comment réagir quand on s’aperçoit qu’on aime une autre personne en plus de son partenaire ? Et que l’amour ressenti pour chacune de ces deux personnes a la même intensité ? Nous avons interviewé Jylke, une femme vivant plusieurs relations et tout aussi amoureuse de l’un que de l’autre. Oui, ce type d’amour est possible, et a un nom : le polyamour.

# Commençons par la définition du polyamour. Qu’est-ce que cela implique ?

J’ai tendance à comparer l’orientation polyamoureuse à l’orientation bisexuelle ou pansexuelle. Quand on est bi ou pansexuel(le), l’attirance ne se limite pas à un seul genre sexuel. En polyamour, vos sentiments ne se limitent pas à une seule personne. Personnellement, je trouve ça beau de pouvoir exprimer pleinement ses sentiments sans devoir réfréner ce que l’on ressent pour quelqu’un, juste parce qu’on a déjà un partenaire. J’en parle simplement et mon partenaire est heureux pour moi, et vice versa. Il existe évidemment de nombreuses formes de relations polyamoureuses. Il faut juste bien en discuter, prêter attention à votre propre personnalité, à ce que vous aimez, à ce que votre partenaire aime, et savoir comment vivre ensemble ce polyamour

kimchicuddles

# Comment avez-vous su que ce type de relations était faite pour vous ?

En fait, je m’en suis aperçue très tôt. Je crois que j’avais 16 ans et j’éprouvais des sentiments sincères pour deux personnes. Malheureusement à l’époque, je ne connaissais rien du polyamour et j’ai alors pensé que j’avais un problème. Est-ce que je ressentais vraiment quelque chose pour eux ? Est-ce que je ne me faisais pas des films ? Pourquoi je ne pouvais pas être normale ? J’ai fait des erreurs, tout simplement parce que je ne savais pas que ces sentiments étaient normaux, mais aussi parce que je n’ai pas osé en parler. Et quand mon meilleur ami m’a dit qu’il n’était pas monogame mais polygame, toutes les pièces du puzzle se sont alors assemblées. J’avais tout simplement une autre orientation amoureuse.

quote_1_FR

# Quelles sont vos limites ?

Comme dans toute relation, tout est une question de confiance, d’honnêteté et de communication. Il vous suffit juste de définir ensemble les limites à ne pas dépasser. Vous pouvez établir des règles claires. Par exemple, je ne suis pas d’accord que mon petit ami débarque tout à coup avec une connaissance. Je connais aussi des couples qui ont instauré la règle « 1 seul pénis ». En d’autres termes, elle peut avoir plusieurs relations amoureuses, mais ne peut coucher qu’avec un seul homme. Et bien sûr, toujours respecter cette règle implicite : la santé et la sécurité d’abord !

# Vous n’êtes pas parfois folle de jalousie ?

Il y a de la jalousie dans toutes les relations, et donc oui, moi aussi je peux être jalouse. Mais comme je l’ai dit, il est important d’en parler. Notre différence, c’est que nous sommes tous les deux conscients que nous partageons nos partenaires et que nous vivons tous les deux d’autres relations amoureuses. Je suis même quelquefois son entremetteuse [rires]. Et dernièrement, je me suis réveillée à ses côtés, et de l’autre côté du lit il y avait son autre petite amie. Je me suis alors tout simplement retournée pour me rendormir !

quote_2_FR

# Qu’avez-vous envie de dire à nos lecteurs ?

Ne portez pas de jugement gratuitement, envers les autres comme envers vous-même. Et prenez le temps de découvrir quels désirs et quel type d’amour vous convient le mieux. Souvenez-vous que l’homosexualité était auparavant considérée comme une maladie : le polyamour est un peu ‘l’homosexualité’ d’aujourd’hui. L’amour ne s’apprend pas. Les gens pensent que nous sommes sans cœur ou que nous sommes des traînées. En amour et en sexe, la communication est très importante, c’est difficile, mais ça en vaut tellement la peine ! C’est juste un peu plus compliqué quand vous êtes intimes avec plusieurs personnes (et ça vous coûtera plus cher en préservatifs).

quote_3_FR

 

button_FR

Nous pensons que certains désirs et styles de vie ne sont pas assez abordés. Comme si certaines choses étaient anormales et honteuses…

Pour notre blog, nous recherchons des personnes qui veulent parler ouvertement de leur vie et de leur épanouissement personnel. Des hommes et des femmes qui laissent s’exprimer librement leurs désirs et veulent montrer que leur style de vie est tout à fait normal.

Si vous êtes intéressé(e), envoyez un e-mail à serviceclient@service.adameteve.fr. Ensemble, brisons les tabous !

Votre commentaire

Back to top